Australie

Blue Mountains – Road trip n°1 #1

1 mars 2016

Avant de commencer à vous raconter notre début de périple en van, nous voulions vous remercier pour l’accueil et les commentaires liés à nos premiers articles. Cela nous a touché et permet d’oublier un peu les galères de la blogosphère. Nous avons eu des problèmes avec les commentaires ; à chaque commentaires publiés sur le site, un mail était envoyé à tous les « inscrits ». Normalement le problème est réglé (et vos boîtes mails saines et sauves). Par ailleurs, nous voyons que certaines inscriptions aux nouveaux articles n’ont pas été finalisées et nous ne pouvons pas connaître leurs auteurs. C’est un peu compliqué, mais il est nécessaire de cliquer sur le lien envoyé par e-mail (souvent spams ou indésirables) pour finaliser l’inscription.

Enfin, dernière petite remarque à propos du nom du blog (et des interrogations de certains). Nous avons fait le choix de nous répartir les tâches (je parle, il fait la mécanique – sans commentaires sur la répartition des tâches homme/femme). De plus, le souhait de faire un blog vient davantage de ma part que de celle de Robin. Je blogue et je vlogue sur YouTube presque chaque jour (ce voyage sans 4G est un vrai sevrage ! ). Aussi, j’ai choisi d’utiliser le prénom d’Elise pour mettre un peu de distance entre internet et la vraie vie, comme quand Elise était mon prénom au travail.

Fin des apartés, place au road trip.

L’idée de ce premier road trip est d’aller de Sydney à Warrnambool (dernière ville de la Great Ocean Road) en longeant la côte et en évitant Melbourne (que nous visiterons après en piétons). Beau programme, mais nos étapes ne sont pas vraiment définies. Nos arrêts dodos sont conditionnés par les « campsites ». Nous cherchons chaque jour sur l’application Wikicamps où dormir. Les Australiens sont les rois du camping, il y a donc le choix. Il y a les campings « normaux », comme on connaît en France, et les campsites, c’est-à-dire un site où il est autorisé de dormir en tente et en van. Dans les campsites, il n’y a pas de réels aménagements (parfois des toilettes sèches ou/et un barbecue). La majorité d’entre eux sont gratuits et c’est « premier arrivé, premier servi ». Il y a aussi des campsites officieux, des sites où dormir est toléré (aucune indication et absence du panneau « no sleeping in car »).

 

  • Mardi 16 février – Sydney/Megalong Valley (dans les Blue Mountains) – 150 km parcourus – nuit dans un camp site officiel

Après quatre jours à Sydney, nous quittons la ville. Nous récupérons notre van. Il est moche, mais il roule. Après un ravitaillement et un tetris pour tout ranger, nous partons pour les Blue Mountains. Nous roulons deux heures, puis visitons deux sites : Princes Rock Lookout à Wentworth Falls et Three Sisters à Katoomba. Visite rapide car nous avons prévu de dormir dans un campsite à plus de 30 km de route et de piste. Il y a trois campsites dans Megalong Valley et évidemment nous choisissons le troisième, le plus loin. Je croise les doigts pour que la piste soit correcte et que nous ne soyons pas les seuls, isolés dans la forêt. Finalement la piste se passe plutôt bien, nous passons dans des propriétés privées où nous devons ouvrir des portails (avec beaucoup d’espoir de ne pas voir un serpent). En route, nous croisons nos deux premiers kangourous qui passent devant la voiture, magique ! Pendant les trois derniers kilomètres, nous admirons des dizaines de kangourous et de wallabies, on ne sait plus où donner de la tête. Nous partageons le campsite avec… encore des kangourous, des wallabies et trois anglais (un couple voyageant depuis plusieurs mois et le papa de Mme qui les a rejoint pour les vacances). Le nombre de marsupiaux est impressionnant et, même si c’est notre premier soir, on se doute que c’est assez exceptionnel. Nous mangeons au coin du feu fait par les anglais. Nous apprendrons le lendemain qu’il est interdit de faire des feux en ce moment à cause du risque d’incendie.

Kangourous au campsite Dunphys, Megalong Valley

Kangourous au campsite Dunphys, Megalong Valley

 

  • Mercredi 17 février – Megalong Valley / Kiama (sur la côte, 120 km au sud de Sydney) – 230 km parcours – nuit dans un camp site officieux

Au réveil nous parlons avec un guide qui accompagne un couple pour découvrir les kangourous et wallabies (moins nombreux que la veille au soir, mais encore par dizaines). Quand Robin lui dit que c’est notre première nuit ici, il répond « bien, vous avez survécu »… Il nous demande si nous sommes sortis du van cette nuit… Parce qu’aller aux toilettes pieds-nus serait « jouer avec sa foi »… Il nous parle des serpents et des araignées (leur dard traverse les chaussures de sécurité). Joie sur mon visage. Après une balade au milieu des kangourous et des wallabies, nous découvrons les principaux sites des Blue Mountains (Blackheath avec les chutes de Govetts Leap et de nouveau les Three Sisters). Elles apparaissent effectivement bleutées, à cause des essences d’eucalyptus qui s’évaporent pendant la journée.

 

En milieu d’après midi, nous reprenons la route pour le littoral. Nous traversons des collines verdoyantes avec des champs de vaches. S’il n’y avait pas quelques palmiers, ça ressemblerait à la Normandie.

Campagne australienne, région de Jamberoo

Campagne australienne, région de Jamberoo

 

Nous avons repérées deux campsites. Le premier nous emballe moyen (au centre du village avec plusieurs caravanes et un gros lézard dans les toilettes), mais nous profitons quand même de la piscine publique. Nous dormons finalement au deuxième, une photo vaut mieux que des mots ! Des surfeurs jouent avec les vagues jusqu’au coucher du soleil

Campsite de Kiama

Campsite de Kiama

A très bientôt pour l’article de Kiama à Geelong.

Vous pourriez aimer

7 Commentaires

  • Répondre Antho 1 mars 2016 à 8 h 53 min

    Hummm l’araignée dans le PQ ! En tout cas ça a l’air trop bien !!! bisous

    • Répondre anna 1 mars 2016 à 22 h 12 min

      Hello les voyageurs

      Nous aussi nous avons les sœurs; d’accord il n’y en a que deux c’est Agathe et Sophie et je n’arrive pas a vous les envoyer! vous les verrez à votre retour dans nos chères montagnes Bises a vous 2
      Anna

  • Répondre coco 1 mars 2016 à 13 h 57 min

    Coucou les petits loups, c’est chouette tout ça !!!
    Ca pourrait presque me faire rêver !!! Mais y’a un peu trop de fois le mot qui fâche dans le texte alors je vous laisse à votre trip ! définitivement pas pour moi :-))
    Mais en tout cas : je continue à suivre vos aventures grâce à ce blog et ça c’est vraiment cool !!!
    Vivement le prochain stop pour la suite. Nous on décolle demain pour 3 semaines à Gwada !! Yaouhhh !!
    Bisous

    • Répondre Elise 1 mars 2016 à 22 h 21 min

      Je fais des cauchemars la nuit du mot qui fâche et des araignées ! Bon voyage.

  • Répondre Katherine 1 mars 2016 à 21 h 56 min

    Coucou !
    Mais non il n’est pas moche le van ; il est fun !
    J’ai bien regardé mais n’ai pas vu de bébés dans la poche des kangourous/wallabies. C’est pas la saison ?
    Bon périple tasmanien et gros bisous à tous les deux

    • Répondre Elise 1 mars 2016 à 22 h 19 min

      Photo de maman kangourou avec bb dans la poche dans un prochain article 😀

  • Répondre De Brisbane au Tropique du Capricorne – Road trip n°2 #1 – Elise on the way 5 avril 2016 à 2 h 45 min

    […] PS: nous avons appris il y a quelques jours qu’un surfeur pro Australien a été attaqué et blessé sévèrement par un requin sur une des plages où nous avons dormi (campsite de Kiama). […]

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.