Australie

De Kiama à Geelong – Road trip n°1 #2

10 mars 2016

Jeudi 18 février – Kiama/South Durras – 230 km parcours – nuit dans un campsite officiel

Réveil 6h30 ! Ca y est, nous avons pris le rythme de la vie en van et nous vivons avec le soleil. C’est plus pratique de s’activer de jour que de nuit et, en plus, il y a moins de bêtes (vous devez avoir compris que les animaux, ce n’est pas mon truc). Après un petit-déjeuner face à la mer, nous entamons notre descendante vers le sud. Notre journée est rythmée par de très nombreux arrêts.

 

Nous faisons plusieurs stops sur la Seven Mile Beach. La plage est superbe, vent, belles vagues et presque déserte.

Seven mile beach, Shoalhaven Heads

 

Après une pause déjeuner à Callala Bay, nous enchaînons les plages.

Dolphin Point

Dolphin Point

 

Nous reprenons la route vers 17h pour notre campsite, situé au bout de sept kilomètres de piste. Sur 10 emplacements, il n’en reste qu’un. Le campsite est superbe, belle plage, kangourous, wallabies, possum et même une grenouille !

 

Vendredi 19 février – South Durras/Mystery beach – 150 km parcours – nuit dans un camping

Dès 6h30, nous partons nous balader autour du camping. À notre retour, deux kangourous se baladent autour de notre van.

 

Nous reprenons notre route vers le sud et découvrons encore de magnifiques plages. On ne s’en lasse pas !

 

Après un déjeuner à Kianga, nous nous arrêtons à Narooma pour une pause « animaux ».

 

En milieu de journée, j’ai envie de rien sauf d’une douche (mais j’aurais dû préciser d’une douche chaude). Nous nous arrêtons à Mystery Beach dans un vrai camping sur un emplacement vue mer. Snorkeling dans les vagues pour Robin et lecture pour ma part. Le camping est sympa, mais moins équipés que certains campsites (douche froide dans la nature et toilettes sèches), cela n’empêche pas quelques Australiens de venir avec leurs douches solaires, leurs poêles, leurs fauteuils, leurs télévisions, etc.

Samedi 20 février – Mystery beach/Meetung – 390 km parcourus – nuit dans un campsite officiel

Après un réveil sous le crachin normand, j’échappe au shampoing à l’eau froide car une douche chaude est « prévue » sur le chemin. Aujourd’hui, le ciel est gris et les paysages nous semblent moins intéressants, nous choisissons donc d’avancer. Pause et belle balade à Tura Head, où nous voyons un phoque et des dauphins.

Tura Head

Tura Head

 

Nous longeons la côte et, entre Merimbula et Pambula, il y a beaucoup de parcs à huîtres (coucou Mum). Nous passons à Eden, premier port pour les bateaux qui arrivent sur le continent depuis la Tasmanie. C’est aussi le rendez-vous des backpackers pour les douches chaudes.

Après avoir parcours des dizaines de kilomètres dans la forêt en mode « seul au monde », nous arrivons à Lake Entrance et dormons quelques kilomètres plus loin à Metung.

Lake Entrance

Lake Entrance

 

Dimanche 21 février – Metung/Wilsons Promontory – 330 km parcourus – nuit dans un camping

Décollage à 6h30 car nous sommes pressés de découvrir Wilsons Promontory. En route, nous nous arrêtons à Agnes Falls et cherchons des koalas, sans succès. Nous débarquons enfin à Tidal River, point de départ des randos dans le parc. C’est dimanche, il est 12h30 et découvrons un camping de 480 emplacements quasiment tous occupés, parfois avec une dizaine de personnes sur le même emplacement. Malgré le paysage magnifique, on a l’impression d’être arrivé dans un piège à touriste. Le camping coûte 58 dollars (soit la moitié de notre budget camping !!).

Finalement, nous nous installons sur un emplacement parfait (avec un ballon de foot oublié que nous adopterons et appellerons Wilson). Les centaines d’Australiens terminent leur week-end et rentrent chez eux, le camping se vide. Bonheur.

Notre haricot au camping de Tidal River

Notre haricot au camping de Tidal River

 

Nous partons randonner vers Norman Point et Little Obeyron Bay. Il fait très chaud et nous sommes partis comme des bidochons (en claquettes et très limites en eau). Les paysages sont magnifiques et le calme majestueux.

 

Nous rentrons au camping et, puisque que le réveil à 6h puis une rando en claquette ne nous ont pas suffit, nous reprenons la voiture et marchons une heure pour voir des animaux au coucher du soleil. Journée au top. 

 

Lundi 22 février – Wilsons Promontory/Geelong – 400 km parcourus – nuit dans un campsite officieux

Nous vivons au rythme du soleil et le réveil à 6h30 est devenu presque normal (pourquoi ça ne marche pas quand on va au travail ??). Nous partons pour le Mont Obeyron, deux petites heures de marches et une vue sympathique. Nous croisons notre premier serpent australien (un minus qui ne fait même pas peur, ou presque).

Vue depuis le Mont Obeyron

Vue depuis le Mont Obeyron

 

Déjeuner au camping sur un fameux barbecue australien (il y en a partout) où nous discutons avec un couple d’anglais rencontré trois jours plus tôt à South Duras. Petites pauses sur deux plages en repartant, à Whisky Bay et Darby Beach.

Whiskey Bay, Wilsons Promontory National Park

Whiskey Bay, Wilsons Promontory National Park

 

Nous reprenons la route pour Philip Island, très connue pour la « Penguin Parade ». L’île ne nous plaît pas trop et en plus, il pleut. La « Penguin Parade » est un gigantesque attrape-touriste que les Asiatiques semblent apprécier. Même s’il paraît que le spectacle est magnifique, des centaines de pingouins sortant de l’eau à la tombée de la nuit, nous rebroussons chemin. Sur le parking nous sympathisons avec des Espagnols, Paula et Benoito, qui vivaient à Rennes (Paula travaillait à Betton, le monde est petit !).

Il fait nuit, il pleut. Nous décidons de quitter Philip Island et traverser Melbourne de nuit afin d’attaquer la Great Ocean Road dès le lendemain matin. Nuit sur une zone de repos gigantesque, sans grand charme comparée avec nos campsites précédents, mais très pratique.

Demain, nous attaquons la Great Ocean Road, considérée comme la route littorale la plus belle d’Australie.

Vous pourriez aimer

7 Commentaires

  • Répondre Katherine 11 mars 2016 à 7 h 44 min

    Coucou !
    Tout juste réveillée et hop direction l’Australie et hop en route pour un beau road trip ; super !
    Les plages normandes peuvent être belles (oui, oui !) mais celles du sud de l’Australie sont magnifiques.
    Profitez bien du nord maintenant.
    Très GROSSES bisous à tous les deux

  • Répondre anna 11 mars 2016 à 14 h 47 min

    pas mal !! l’australie que vous nous présentez me fait penser à la fois aux caraibes, a vancouver aux acores et a la baie de rio
    c’est un bon concentré de beautés naturelles !!!
    merci pour toutes ces belles photos de nature

  • Répondre aurely 12 mars 2016 à 12 h 15 min

    MAGNIFIQUES PHOTOS !!! Profitez bien

  • Répondre Dad 12 mars 2016 à 22 h 05 min

    Magnifique ! Merci pour le partage !

  • Répondre Marine 17 mars 2016 à 12 h 49 min

    Vos photos sont magnifiques! vous avez bien de la chance de voir tous ces animaux mais en tout cas ils sont bien gros!!!

  • Répondre coco 23 mars 2016 à 11 h 41 min

    Bon j’adore vraiment votre blog !!!! Mais là il va falloir qu’on trouve une solution pour que je continue à pouvoir lire vos aventures 😉
    Je sais pas … on peut pas dire que vous voyez des saperlipopettes ???? tout le monde comprendra ???
    En tout cas : continuez à nous régaler !!!
    Pour nous : le retour est un peu rude mais on a encore plein de soleil dans les yeux et plein de sable dans les chaussures !!!
    On pense bien à vous
    Bisous

    • Répondre Elise 26 mars 2016 à 4 h 41 min

      Bon courage pour la reprise et crois moi je préfère ne pas parler du mot qui fâche 😀

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.