Bilan Thaïlande

26 jours en Thaïlande : notre bilan

31 juillet 2016

 

Après 26 jours en Thaïlande (12 juin/8 juillet), voici notre bilan. Notre itinéraire en Thaïlande a été conditionné par deux éléments : nous étions déjà venus en Thaïlande et nous n’avons « que » 26 jours (trop peu pour faire du Nord au Sud correctement). Nous avons donc fait le choix de ne pas monter au Nord et de nous consacrer à Bangkok et aux îles de la côte Est (ce n’est pas la bonne saison pour faire la côte Ouest). Ce petit itinéraire nous allait bien, car nous avions envie de nous reposer et de « digérer » tout ce que nous avons vu depuis le début du voyage (si seulement, on pouvait faire une sauvegarde de nos cerveaux pour ne rien oublier).

Comme d’habitude, la carte de notre mini périple.

Carte Bilan Thailande blog voyage 2016

 

La Thaïlande, c’est 26 dodos, dont :

– 20 nuits en hôtel

– 6 nuits en bungalow

– 0 nuit en bus ! 😀

 

La Thaïlande en vrac :

– 3 motos louées : des montées et des descentes à Koh Tao et Koh Phangan, de la circulation à Phuket.

– 5 plongées pour Robin et 1 pour moi. La dernière du voyage avant de voir un ORL.

– 8 nuits dans le même hôtel. C’est notre plus long séjour dans le même lit depuis le début du voyage. Quel bonheur de se réveiller au milieu de la nuit et de savoir où je suis !

– 19 parties de Yam’s.

 

Nos + en Thaïlande :

– Un planning light. Après 4 mois de voyage et des périples intenses dans 4 pays (seul le Cambodge aura été un poil plus cool que l’Australie, le Laos et le Vietnam), il était temps de se poser un peu. On a vraiment apprécié de ne pas avoir à ranger nos affaires tous les jours ou tous les deux jours. C’est agréable aussi de prendre ses marques et de ne pas avoir à chercher tous les jours où manger, où est la supérette, etc. On a aimé avoir nos petites habitudes. Malgré tout, nous avons mis le réveil presque tous les jours ; il paraît que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !

– Des plages paradisiaques. BIG LOVE pour Koh Tao et Koh Phangan. Vous l’avez vu sur les photos, les plages sont très très sympathiques. Moi qui aime l’eau transparente et chaude, le sable blanc et les palmiers, j’étais servie !

– Des hébergements sympas et PROPRES. L’hôtellerie thaïlandaise n’a rien à voir avec celle des pays précédents. Nous avons eu nos meilleurs hôtels du séjour sans nous ruiner. Nos 6 hôtels étaient nickels et c’est bien la première fois ! Merci le tourisme.

 

– La bouffe. La nourriture thaïlandaise est plus variée que celle des pays précédents. De plus, il est plus facile de manger « comme à la maison » à des prix raisonnables (alors que ça coûte un bras au Laos ou au Vietnam). Ça fait du bien de manger des pâtes (et non des noodles ou des pâtes de riz) ou des pizzas (des vraies, à l’italienne). Malgré tout, nous sommes encore en manque de pain-beurre, de tomates-mozza, de petits-suisses, de jus d’orange, de saumon, de coquillettes, etc. (et la liste est encore longue). 

 

– Faire du shopping à Bangkok. Des heures et des heures dans des centres commerciaux presque sans rien acheter ! Pour nous, c’était un dépaysement après plus de 4 mois sans shopping (=détox réussie !). Le nombre de centres commerciaux et leur taille sont impressionnants ; le shopping est la nouvelle religion des grandes villes asiatiques.

 

Nos — en Thaïlande :

– La météo à Koh Tao et à Koh Phangan. On aurait pu passer 10 jours en Bretagne, c’était pareil (avec quelques degrés de plus, je vous l’accorde). Nous ne sommes plus habitués au ciel grisâtre et à la pluie qui dure une demi-journée. Certains soirs, j’ai même dû mettre un gilet pour aller dîner en terrasse, un scandale ! 😂

 

– Le tourisme. Ce n’est pas un secret, la Thaïlande est extrêmement touristique (presque 30 millions de touristes par an, dont quasiment 8 millions de Chinois…). Cela a des avantages, mais aussi quelques inconvénients : la consommation abusive d’alcool par certains touristes, des fonds marins abîmés à Koh Tao (coucou les niveaux 3 qui mettent des coups de palmes dans les coraux), un urbanisme anarchique dans les sites touristiques. Le pire de tout est la prostitution. Le quartier de Patpong à Bangkok est, ni plus ni moins, un marché aux filles.

– Phuket. Nous y sommes allés parce que nous avions un avion à y prendre, parce que Robin avait besoin d’une bonne connexion internet (pas toujours évident sur les îles) et par curiosité. L’île de Phuket est la plus connue de Thaïlande, c’est aussi le deuxième aéroport du pays. L’aéroport international est le seul principal avantage de l’île. Vous pouvez descendre de l’avion et être, en moins d’une heure, dans un hôtel de rêve sur une belle plage. Il ne faut pas avoir envie de dépaysement ou de découverte. Phuket peut être bien pour se dorer la pilule, en hiver (mais notre hiver à nous s’est arrêté le 10 février dernier…)

– Le décalage horaire (un petit moins). Nous sommes sur le même fuseau horaire depuis que nous sommes arrivés en Asie, le 23 mars dernier et, en soit, ce n’est pas un problème… sauf pour suivre les matchs de foot de l’Euro ! On a tout de même apprécié le match France/Irlande à 20 h, heure thaïlandaise, et surtout de nous réveiller pour que des victoires (nous étions en Malaisie lors de la finale…).

 

– On n’a pas trouvé de cinquième « moins »...

 

Nos lieux coup de cœur (par ordre de visite) :

– Bangkok

 

– Koh Tao

 

 

– Koh Phangan

 

Comme lors de notre premier passage, nous avons beaucoup apprécié la Thaïlande. Nous reviendrons pour les hôtels pas chers et les plages paradisiaques, mais aussi pour découvrir ou redécouvrir le Nord et l’Est du pays.

À bientôt la Thaïlande !

Vous pourriez aimer

6 Commentaires

  • Répondre Fabienne Petit 1 août 2016 à 0 h 53 min

    Toujours pas de photo. Bouh…..

    • Répondre Elise 1 août 2016 à 8 h 01 min

      Réparé aussi 😀

  • Répondre sd 1 août 2016 à 1 h 03 min

    <3

  • Répondre Agnès 1 août 2016 à 3 h 16 min

    Etage « San Francisco » … en voilà une drôle d’idée mais bien sympa et originale dans un centre commercial.
    Devant le gong on pourrait croire à des gagnants de Pékin Express.
    A très vite pour la suite… en Malaisie.
    PS : Je mangerai mon prochain pain + beurre et la tomate mozza en pensant à vous.

  • Répondre Katherine 2 août 2016 à 16 h 57 min

    Toujours aussi instructif !
    Dans 48h on se voit … Trop contente !

  • Répondre Laurent 5 août 2016 à 18 h 33 min

    Coucou. Il parait que Robin a faim caril a passé sa journée dans le train avec une barre de céréales dans le ventre. A quand la bouffe? Bisous

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.