Malaisie

Chilling à Cherating

29 août 2016

 

Samedi 16 juillet, nous quittons l’île de Tioman en bateau. Nous enchaînons avec 2 h d’attente à la gare routière de Mersing, où nous faisons un tour au marché, puis 5 h de bus vers le Nord, direction Cherating.

 

Comme le titre de l’article l’indique, nous n’avons pas fait grand-chose lors de ces deux jours (et ça ne fait pas de mal). Cherating est une station balnéaire qui s’essouffle un peu. Nous sommes en pleine saison touristique et il n’y a pas foule. Tant mieux ! Ces dernières années, Cherating s’est recyclée en spot de surf durant la mousson (de novembre à février). En arrivant, nous prenons nos quartiers dans des bungalows en bois, puis direction la plage. Elle est grande et belle.

 

En début de soirée, nous partons en bateau sur la rivière pour aller voir des lucioles. Contrairement à ce que nous avions vu au Cambodge, elles ne sont pas très nombreuses, mais plutôt éparpillées dans de nombreux arbres le long de la rivière (au Cambodge, il y avait 3 ou 4 arbres, remplis de milliers de lucioles). La ballade est sympa, malgré les autres bateaux de touristes qui poussent des cris à chaque arbre (tout le monde en gilet orange, la classe). Nous avons le capitaine/guide sur notre bateau, qui attire les lucioles. Elles volent vers sa petite lumière rouge et certaines se posent sur nous ! Nous n’avons aucune photo potable de cette balade, car les flashs sont interdits (y compris les écrans d’appareil-photo). Nous apprécions le moment et sommes étonnés de voir la présence ininterrompue de lucioles sur plusieurs kilomètres.

 

Dimanche 17 juillet, journée repos, plage et nouvelle balade en bateau sur la rivière. Cette fois-ci, nous découvrons la mangrove de jour. Nous sommes une quinzaine sur le bateau, la plupart sont des Asiatiques qui s’exclament au moindre oiseau, en particulier lorsqu’ils s’envolent… Ils sont passionnés par les « Kingfisher ! Kingfisher ! Kingfisher !!! » (ok, c’est un juste martin-pêcheur). Nous voyons quelques varans, des singes et de jolis canaux dans la mangrove.

 

Après ces deux jours tranquilles à Cherating, nous repartons dans les terres pour découvrir le Taman Negara (« Parc national », en malais).

À bientôt pour la suite de nos aventures en famille.

 

Vous pourriez aimer

2 Commentaires

  • Répondre Katherine 5 septembre 2016 à 5 h 08 min

    Encore de très jolies photos !
    Y avait il des huîtres sur les racines des palétuviers ?
    Gros bisous

    • Répondre Elise 7 septembre 2016 à 16 h 13 min

      Nous n’en avons pas vu mais peut-être que nous les avons loupés (ou parce que c’est un rivière d’eau douce ?)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.