Bilan Malaisie

24 jours en Malaisie : notre bilan

7 septembre 2016

 

Après 24 jours en Malaisie (8 juillet/1er août), voici notre bilan. Les bilans se suivent et se ressemblent : encore un pays que nous avons beaucoup apprécié et où nous aimerions revenir. Nous n’avions pas d’attente particulière en y allant et, à plusieurs reprises, on nous a dit « en Malaisie ?!? Mais vous allez y faire quoi ? » La Malaisie n’est pas très connue comme destinations touristiques pour les Français (je crois avoir vendu 1 ou 2 voyages seulement, dont 1 à Bornéo à une folle qui m’avait fait promettre qu’elle verrait des singes !), alors que les Australiens, les Anglais et les Asiatiques sont très présents. Finalement, la Malaisie aura été une très bonne surprise, où il a été facile de voyager.

Carte itinéraire Bilan Malaisie blog voyage 2016

La Malaisie, c’est 24 dodos dont :

– 15 nuits en hôtel ou en guesthouse. C’est le pays où nous avons le plus de contrastes entre les hôtels : du pire au meilleur.

– 6 nuits en bungalow (mention spéciale pour nos voisines les chauves souris à Tioman, j’ai cru que Robin allait devenir fou !).

– 1 nuit dans la cabane dans la jungle (ce n’est pas la nuit la plus confortable de notre séjour en Malaisie, mais c’est un des meilleurs souvenirs).

 

La Malaisie en vrac :

– 1 moto louée aux Cameron Highlands.

– 4, le nombre de fois où Robin a croisé une collègue de travail rencontrée à Miami : deux fois à Kuala Lumpur, une fois à Malacca et une fois au Taman Negara (et toujours par hasard !).

– 8 trajets en bateau : des balades dans la mangrove de Cherating et sur la rivière à Malacca, un aller-retour pour Tioman, une journée à Coral Island à quelques miles de Tioman et deux trajets en pirogue au Taman Negara.

– 8 trajets en bus et ce sont de loin les bus les plus confortables que nous ayons eus en Asie. 

 

Nos + en Malaisie :

– Un changement de culture par rapport aux pays précédents. Après 4 pays bouddhistes (ce n’est pas totalement vrai pour le Vietnam, mais simplifions les choses), nous avons débarqué dans un pays musulman. Fini les temples et les moines, nous voilà au pays des mosquées et des muezzins. Cela nous a dépaysés et nous avons apprécié. Aux Malaisiens musulmans s’ajoutent de très nombreux Chinois (encore !), des Indiens et des Tamouls. On aime le melting-pot !

– Des Malaisiens gentils, souriants et tolérants. En un peu plus de trois semaines, seul un proprio de guesthouse, qui devait nous acheter nos tickets de bus et ne l’a jamais fait, nous a tapés sur le système. Jamais on n’a dû négocier pour ne pas se faire avoir, jamais on s’est senti comme des porte-monnaie sur pattes, jamais on s’est fait harceler pour des tuk-tuks ou des souvenirs, jamais les employés d’hôtels ont insisté pour nous vendre une excursion. À plusieurs reprises, les réceptionnistes eux-mêmes nous ont conseillé de réserver via Booking pour payer moins cher, une laverie mieux et moins cher ou encore un meilleur petit-déjeuner que celui proposé par l’hôtel. De plus, les Malaisiens parlent tous (ou presque) anglais et la très grande majorité est bilingue. C’est remarquable ! Enfin, nous avons trouvé les Malaisiens très tolérants concernant la religion. De nombreux restaurants ne servent pas d’alcool, mais acceptent que les clients viennent avec leur propres bière ou vin. De plus, à Kuala Kangsar, nous avons tous les deux été invités à assister à la prière. La gentillesse des Malaisiens aura rendu ce séjour très agréable.

 

– De magnifiques endroits et une grande diversité des paysages : de l’architecture coloniale de Kuala Lumpur et Malacca à l’île paradisiaque de Tioman, de la forêt du Taman Negara aux plantations de thé des Camerons en passant par les immenses centres commerciaux de Kuala, il y en a pour tous les goûts !

– La nourriture. Quel bonheur de pouvoir manger indien à chaque coin de rue ! Nous sommes friands de plats indiens et surtout de cheesenans (pain fourré au fromage). Ces saveurs nous changent de ce que nous mangeons depuis des mois, même si c’est toujours à base de riz… De plus, en Malaisie, on trouve facilement des plats chinois et occidentaux. Le Pizza Hut est même meilleur que chez nous !

 

– Un pays « développé ». Depuis l’Australie, nous n’avons traversé que des pays en voie de développement (pour être politiquement correcte). La Malaise fait partie des nouveaux pays industrialisés et possède un des plus hauts PIB d’Asie du Sud-Est. Les transports et les conditions sanitaires sont nettement meilleurs que dans les autres pays ; on a trouvé cela plutôt agréable et confortable. Enfin, la Malaisie est plus « propre » que les pays précédents (évidemment, sauf pour l’Australie !).

 

Nos — en Malaisie :

– Une mise en route difficile. Nous sommes arrivés en Malaisie pendant la haute saison touristique ; il a donc fallu s’organiser, prospecter et réserver des bus ou des hôtels. Nous n’étions plus vraiment habitués et on s’est un peu mis la pression. Nous avons été très surpris du rapport qualité/prix et de l’offre assez limitée pour les hébergements. Après la Thaïlande et ses hôtels avec piscine à 15 euros la nuit, on a un peu déchanté.

– Un budget mal estimé. Ce point vient compléter le précédent. En plus d’avoir un rapport qualité/prix beaucoup moins intéressant qu’en Thaïlande/Vietnam/Cambodge/Laos, nous avions mal estimé notre budget. Les transports, les hôtels, les locations de bateaux ou de scooter étaient bien plus chers qu’on ne le pensait. Nous étions dans le budget seulement pour les repas (mais n’est-ce pas le plus important ?).

– Les plantations de palmiers pour l’huile de palme. J’ai hésité à en parler afin de ne pas alimenter un quelconque débat bobo-écolo sur l’huile de palme. Effectivement, tout le pays est recouvert de palmitos. Effectivement, c’est une catastrophe écologique, mais comme nous consommons tous de l’huile de palme, on la boucle…

– Un manque de temps. Nous aurions pu rester un mois de plus en Malaisie sans s’embêter. On aurait aimé visiter davantage le Nord, notamment l’île de Penang à l’Ouest et les îles Perhentianes à l’Est. Il aurait fallu encore plus de temps pour faire Bornéo. Une prochaine fois !

– Nous n’avons pas trouvé de cinquième « moins ».

Nos lieux coup de cœur (par ordre de visite) :

  • La ville de Kuala Lumpur

 

  • Les fonds marins de Pulau Tioman

 

  • Notre trek dans la jungle du Taman Negara

 

  • La mosquée de Kuala Kangsar

 

Merci de nous lire et à bientôt pour notre visite de Singapour, ville futuriste !

Vous pourriez aimer

10 Commentaires

  • Répondre Grokoko 8 septembre 2016 à 21 h 01 min

    Merci pour vos articles de qualité !
    Impressionnante photo de l’avion avec tous les palmiers…

    • Répondre Elise 15 septembre 2016 à 8 h 54 min

      Merci pour tous tes commentaires Flora 😉

  • Répondre Anthony 14 septembre 2016 à 12 h 45 min

    j’adore les articles de synthèse. Ca me donne envie d’aller en Malaisie ! Je suis d’accord avec vous sur les palmitos. 😉 Bisouuuuuuus

    • Répondre Elise 15 septembre 2016 à 9 h 04 min

      On se comprend. À bientoooooot !

  • Répondre Lenaic 28 juillet 2017 à 15 h 24 min

    Merci pour tout ca. Concernant le budget, quel est le prix moyen pour une nuit en guesthouse par exemple ?
    Et pour les transports, est-ce qu’il faut réserver le bus à l’avance, et y en a t-il souvent ?
    Merci !

    • Répondre Elise 29 juillet 2017 à 22 h 29 min

      Bonjour Lenaic,
      Pour les hotels, il y a tous les prix et tous les standings, nous avons payé entre 10 et 30€ la nuit. Pour les bus, il y en a beaucoup sur les grands axes. En fonction de la période, pas besoin de réserver, mais il est préférable de s’organiser pour les trajets moins fréquentés (ex. Malacca-Mersing). Il est généralement possible de booker sur le site « easybook » (notre CB ne passait pas et nous payions par Paypal).
      Bon voyage !

  • Répondre Steevven 19 avril 2018 à 15 h 24 min

    Je suis presentement en malaisie et cet article me donne juste le gout de tout visiter meme si jai pas bcp dattenrws! Merci

    • Répondre Elise 20 avril 2018 à 22 h 21 min

      Merci pour votre commentaire. Bon voyage !

  • Répondre sylvie 21 avril 2018 à 18 h 44 min

    bonjour, nous devons nous rendre en malaisie cet été 2 adultes et 2 ados, quel trek avez vous fait à taman negara ? n’étant pas trop téméraire, j’hésite un peu mais la cabane dans la jungle a l’air si cool que cela donne envie ? merci par avance

    • Répondre Elise 24 avril 2018 à 1 h 12 min

      Bonjour Sylvie et merci pour votre commentaire.

      Le trek et surtout la nuit dans la jungle est un de nos meilleurs souvenirs de Malaisie.

      Nous avons réservé la veille du trek avec l’agence Mat Leon (ils ont un petit bureau sur la rive, près des restaurants flottants).
      On a choisi la nuit dans la cabane en hauteur. Les treks les moins chers proposent la nuit dans une grotte où il y a souvent plusieurs groupes (contrairement au nombre de lits max dans la cabane). De plus, nous avions lus plusieurs commentaires négatifs sur les nuits dans la grotte (déchets, rats, etc.).

      La marche n’est pas dure, il faut juste faire attention aux sangsues et bien mettre la dose d’anti-moustique. La cabane est rudimentaire mais c’est génial de dormir avec tous les bruits de la forêt.

      On vous le conseille vivement.
      Bon voyage !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.