Indonésie

Snorkeling à Gili Air & Gili Meno

1 octobre 2016

 

Mardi 30 août – Départ pour Gili Air

Après une dernière nuit dans notre super hôtel de Senggigi, nous partons pour Gili Air. Les îles Gili sont trois petits atolls réputés pour leurs eaux transparentes et leur tranquillité (il n’y a ni voiture ni scooter). Nous avons choisi de découvrir Gili Air et Gili Meno et d’éviter la troisième, Gili Trawangan, plus touristique et plus fêtarde.

Nous embarquons sur un public boat (bateau qui fait la liaison quotidienne entre les îles, destiné davantage aux locaux qu’aux touristes) et arrivons à Gili Air. Des calèches attendent les touristes à l’embarcadère, mais nous préférons marcher et avons pitié des pauvres bêtes (pas que je sois Brigitte Bardot, mais les chevaux ne sont pas en super forme). Nous nous installons rapidement dans notre bungalow, puis allons à l’Ouest de l’île pour regarder le coucher de soleil et mangeons sur la plage. Le pied ! 

 

Mercredi 31 août – Tortue à Gili Air

Le réveil est difficile. Nous avons très mal dormi à cause des coqs et des vaches. Nous sommes pourtant habitués aux nuits bruyantes depuis que nous sommes en Asie, mais cette nuit fut particulièrement pénible. Nous avons eu l’impression d’avoir plusieurs coqs dans la chambre et une vache dans la salle de bain en train de faire un concerto avec tous les animaux de l’île ! Nous petit-déjeunons sur notre terrasse, puis partons nous baigner (gros programme !). Nous allons au Nord de l’île, mais il y a énormément de courant et des vagues, c’est très fatigant. On rentre se reposer à la chambre (très gros programme !).

Nous déjeunons face à la mer et laissons nos affaires au serveur, ce qui nous permet de mettre la tête sous l’eau sereinement. Nous marchons un peu vers le Nord et nous laissons dériver avec le courant. Dès quelques mètres, l’eau est translucide et les poissons sont superbes. Nous dérivons rapidement, mais nous faisons des pauses en s’accrochant aux bouées de mouillage. C’est tellement beau que nous refaisons la même boucle : marche vers le Nord et snorkeling dérivant vers le Sud. Lors de notre deuxième passage, alors que nous arrivons sur une bouée, nous croisons une tortue. Pour dire vrai, on en cherchait comme des dingos, car les Gili sont connus pour les tortues. On s’accroche à la bouée et la tortue vient vers nous. Elle mange tranquillement, à moins de deux mètres de nous, puis nage en remontant le courant. Nous essayons de la suivre, mais nous reculons malgré tous nos efforts…

 

S’en suit une après-midi de blog, puis une bonne pizza. Elle est pas belle la vie ?

 

Jeudi 1er septembre – De Gili Air à Gili Meno

Nous passons la matinée tranquille et, comme hier, nous déjeunons face à la mer, puis enchaînons avec la baignade du jour après une petite promenade. Nous faisons le même parcours aquatique. Nous ne croisons pas de tortues, mais on se régale avec les poissons.

 

 

En milieu de journée, nous prenons un public boat pour rejoindre la petite île de Gili Meno. La traversée remue pas mal, mais nous arrivons à terre sans être trop mouillés. Nous traversons l’île à pied pour rejoindre notre hôtel. L’île est beaucoup moins touristique que Gili Air et, en plus, nous sommes sur la côte la moins habitée (il n’y a ni coq ni vache à proximité).

Nous nous installons dans notre chambre, puis partons directement faire un demi-tour de l’île à vélo, par le Sud. C’est vraiment très calme et plein de charme, surtout aux alentours de notre hôtel. Nous essayons le restaurant en bord de mer le plus proche de notre hôtel, il est délicieux et pas trop cher. Nous avons trouvé notre QG culinaire !

 

Nous rentrons et tombons de fatigue. Nous nous endormons tous les deux vers 20 h, lumières allumées et tout habillés ! Je me réveille en sursaut à 22 h pour tout éteindre (on s’est quand même demandé si nous n’avions pas eu des somnifères dans nos plats !).

 

Vendredi 2 septembre – Tortues à Gili Meno

Dès 8 h 30, nous partons à bicyclette vers le Nord-Ouest de l’île pour faire du snorkeling. Après une quinzaine de minutes dans l’eau, nous rencontrons une tortue ! Nous restons avec elle près de 45 min et faisons des dizaines de photos… Nous la laissons pour aller voir un beau tombant plein de coraux en très bon état. Au retour, nous tombons à nouveau sur notre copine la tortue ! Nous lui disons au revoir et nageons vers la plage. Une dizaine de mètres plus loin, nous en rencontrons une deuxième ! Nous finissons par sortir de l’eau pour rejoindre notre QG culinaire. Nous déjeunons sur la plage. Après le repas, Robin, qui était poisson dans une autre vie, se baigne encore pendant que je me prélasse.

Mon shooting photo avec la tortue ! 

 

Nous récupérons les vélos à l’hôtel et partons faire le tour de l’île par le Nord. Nous longeons de jolies plages, c’est super agréable. Les hôtels de l’île sont principalement concentrés près de l’embarcadère, le reste de l’île étant très calme. Nous rentrons avant le coucher du soleil et allons dîner vue sur mer, toujours à notre QG. On ne change pas une équipe qui gagne !

 

Samedi 3 septembre – Vélos à Gili Meno

Comme hier matin, nous partons pour la baignade du jour. Et encore une fois, c’est la régalade de coraux et de beaux poissons. Nous rencontrons aussi 4 vélos coulés au fond de l’eau. Après avoir eu ma dose de poissons, je rentre sur la plage. Robin, qui se baigne plus longtemps, nage avec une tortue dans le bleu, au-dessus d’un tombant.

 

Une nouvelle fois, nous mangeons à notre resto et faisons notre balade à vélo dans l’après-midi. Cette île nous plait vraiment beaucoup !

Dernier dîner… toujours au même endroit.

 

Dimanche 4 septembre – Retour sur Lombok

Nous quittons Gili Meno pour retourner sur la grande île de Lombok et découvrir les plages de Kuta. Notre étape aux Gili était superbe, mais la suite s’annonce très bien aussi !

 

 

Vous pourriez aimer

9 Commentaires

  • Répondre Agnès 2 octobre 2016 à 5 h 50 min

    Les îles Gili sont de véritables coins de paradis à voir vos photos,,,, plages de sable blanc, vues sous marines sublimes avec tous ces poissons et de magnifiques tortues (bravo pour les prises de tractage et à dos de tortue, j’ai bien ri en les voyant), couchers de soleil grandioses, bungalows originaux …. tout donne envie de découvrir ces endroits de rêve.;; merci pour cette belle découverte.

    • Répondre Elise 18 octobre 2016 à 10 h 19 min

      C’est toujours avec plaisir que nous partageons ces petits coins de paradis 😀

  • Répondre MARINE 4 octobre 2016 à 20 h 37 min

    J’adore le parking!!! et votre QG culinaire est aussi très sympa!!!
    Gros bisou!

  • Répondre Grokoko 4 octobre 2016 à 21 h 26 min

    OK la vie de rêve…j’aime bien la photo du déchargement du pylône électrique qui ramène un peu à la réalité : )

  • Répondre anna 5 octobre 2016 à 1 h 28 min

    SPLENDIDE je veux bien y aller !!

  • Répondre Fabienne Petit 6 octobre 2016 à 1 h 59 min

    C’est trop beau les îles Guili🙄, mais c’est qui le beau gosse à côté de Robin qui bombe le torse sur une photo ? Non pas que Robin ne soit pas beau gosse, attention,attention.bises…

    • Répondre Elise 18 octobre 2016 à 10 h 23 min

      C’est William Trubrigde, un apnéiste au multiples records du monde, dont une descente à 102 m de profondeur… sans palme ! 😱. À bientôt sur la plage de Bernières (c’est pas les Gili mais c’est pas mal non plus ! )

  • Répondre Amandine Manent 24 mai 2018 à 22 h 31 min

    Bonjour,

    Merci pour votre reportage.
    Par hasard, est ce que vous vous souvenez du nom de votre QG culinaire ?

    Merci beaucoup,
    Amandine

    • Répondre Elise 25 mai 2018 à 22 h 34 min

      Bonjour Amandine,
      Merci pour votre commentaire.
      Le nom de notre QG culinaire est Two Brothers Café. Cela appartient à l’hôtel juste à côté qui s’appelle Two Brothers Bungalow ; il est indiqué sur Google.
      On a l’impression que le tourisme à Gili Meno s’est beaucoup développé depuis notre passage l’été 2016.
      Bon voyage !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.