Myanmar (ex-Birmanie)

Découverte de Bagan et ses temples mythiques

30 avril 2017

 

Samedi 8 octobre — Balade dans le New Bagan et « repos » 

Après une bonne nuit, nous petit-déjeunons sur le toit-terrasse de l’hôtel. Aujourd’hui, nous avons décidé de passer une journée cool (=une journée à peu près normale…) et nous ne louerons un scooter que demain pour explorer le site.

En effet, la découverte de Bagan s’effectue principalement en scooter, ou plutôt en e-bike (= des scooters électriques). Aujourd’hui, il ne reste « que » 2000 temples, sur les 4000 (ou plus) érigés sur ce site de 42 km². Tous ces temples bouddhistes ont été construits entre le IXe et le XIIIe siècle, lorsque Bagan était la capitale du Premier Empire birman. Depuis, de nombreux temples ont disparu ; d’autres ont été endommagés par le temps et les nombreux tremblements de terre. Le dernier date du 24 août 2016, soit un mois et demi avant notre visite.

Nous commençons la journée par un tour de New Bagan, où nous longeons. Hôtels et habitants se regroupent dans trois petites villes : New Bagan, Old Bagan et Nyaung Oo. Plus largement, Bagan et sa région abritent 75 villages et près de 50 000 personnes, vivant du tourisme et l’agriculture ; les champs autour des temples sont presque tous cultivés.

Nous partons en direction de la pagode Lawkananda, sur les berges du fleuve Irrawaddy. Je ne peux pas y entrer car j’ai oublié mon foulard pour me couvrir les jambes. La pagode a été très abîmée par le dernier tremblement de terre, et tout est en travaux.

Nous traversons la bourgade pour aller visiter une fabrique de laque. Bagan est la capitale birmane de la laque, une résine issue de la sève. Plusieurs objets, fabriqués en bois ou en bambou, sont recouverts d’une dizaine de couches de laque qui sont ensuite gravées et recouvertes de vernis. Ils fabriquent des bijoux, des boites, de la vaisselle et même des meubles. Le travail est long et minutieux, les résultats sont impressionnants.

Nous rentrons déjeuner en face de notre hôtel, puis passons l’aprèm à avancer le blog et à bouquiner un peu sur Bagan (ici, le sport national consiste à s’organiser pour faire les bons temples au bon moment, au lever ou au coucher du soleil).

Le soir, nous sortons dîner dans un resto indien, puis rentrons à l’hôtel. La soirée est compliquée, car le courant, et donc la lumière, coupe toutes les 5 minutes. Après une dizaine de coupures, mon chargeur d’iPhone finit par exploser (heureusement, le téléphone n’a rien) ! Nous nous couchons tôt car le réveil demain va être très matinal !

 

Dimanche 9 octobre — Vol en montgolfière et première découverte des temples

Nous nous réveillons à 4 h 15… pour aller faire de la montgolfière ! Comme cet article est déjà bien assez long, nous vous raconterons cette expérience hors du commun dans le prochain article 😉

Vers 9 h, de retour (vivants) du vol en montgolfière, nous partons en e-bike vers la pagode Shwezigon, l’une des plus connues du site. Elle est malheureusement en restauration et tout le stûpa central est bâché. Nous continuons ensuite vers le petit village de Wetkyi In, puis les temples Shwe Leik Too et Htilominlo, en traversant les champs à scooter et à pied à la recherche des meilleurs points de vue.

 

Nous arrivons par hasard dans le village de Leya, où se trouve le monastère en teck de Nat Taung. Certains pans sont sculptés aussi finement que de la dentelle, c’est magnifique. En repartant, nous passons devant l’embarcadère Belmond, une compagnie de luxe qui propose des croisières sur l’Irrawaddy. Je l’ai vendue une fois : une cabine pour un couple, 3 nuits/4 jours de croisière, à 3000 € par personne…

 

Nous rentrons déjeuner à New Bagan pendant que le e-bike recharge à l’hôtel, puis repartons pour une après-midi intense ! Nous visitons les temples entre New et Old Bagan au hasard des chemins. Quel bonheur et quelle liberté de rouler au milieu de temples mythiques ! Nous montons sur la Pagode Soe Min Gyi, qui offre un beau panorama, puis visitons le temple Nagayon et la Pagode Lac Myet Hna.

 

Seuls au monde, nous enchaînons les temples. Nous grimpons au temple Taung Guni (un autre beau point de vue), puis visitons le massif temple Dhamma Yan Gyi, habité par des centaines de chauves-souris (bonjour l’odeur). Nous finissons la journée au sommet de la très réputée pagode Shwe San Daw, afin d’admirer le coucher de soleil. Nous ne sommes plus seuls, il faut littéralement jouer des coudes pour garder sa place !

 

Nous rentrons à l’hôtel exténués. Le réveil à 4 h du matin, la chaleur, la conduite en scooter et tous ces temples nous ont mis KO ! Épuisés, mais heureux !

 

Lundi 10 octobre — Deuxième jour au milieu des temples

Nous partons à 5 h 30 vers un sunrise spot que nous avons repéré sur le GPS Maps.me. Le point de vue n’est pas terrible. Nous traçons donc un peu plus loin, jusqu’à la pagode Dhamma Ya Zi Ka. Manque de chance, c’est impossible d’y monter suite au tremblement de terre. Nous voyons passer deux touristes qui semblent savoir où aller et les suivons jusqu’à un petit temple, juste derrière la pagode. Nous arrivons juste à temps pour profiter des premières lueurs du jour ! Le temps passe et toujours aucune montgolfière dans le ciel… cela signifie que les conditions climatiques ne sont pas assez bonnes et que les vols ont été annulés pour aujourd’hui.

 

Après le lever du soleil, nous faisons un arrêt au temple Tayoke Pyay, complètement bâché, et plusieurs arrêts-photo aux alentours. Nous retournons à l’hôtel pour réserver notre hébergement à Mandalay, trier les photos et avancer le journal de bord. Les journées sont tellement chaudes (et longues) que nous devons faire de vraies pauses le midi. Notre e-bike doit aussi se recharger ! Nous dégustons un chicken curry au même resto indien qu’avant-hier, un vrai délice !!!

 

Après le déjeuner, je passe aux commandes du scooter pour les visites de l’aprèm. Nous arrivons en vie au temple Manuha. Il y a immense bouddha couché dans une mini-pièce, symbolisant l’emprisonnement du roi qui fit construire le temple. Juste à côté se trouvent le temple Nanpaya et ses superbes colonnes gravées, rappelant celles d’Angkor au Cambodge. Nous repartons en direction d’un des temples les plus élevés, le Gaw Daw Palin et ses 60 m de haut. Puis direction le temple Paya Bu, pour la vue sur l’Irrawaddy et son stûpa tout doré à la forme ovale unique. Au moment de faire le demi-tour, j’accélère un peu fort et manque de rentrer dans un étal de légumes… Après cette (petite) frayeur, nous continuons notre périple vers le Maha Bodi, un temple inspiré du style hindou.

 

Nous roulons jusqu’au prochain temple (le Shwe Gu Gyi), où une violente averse nous contraint d’y rester longtemps. Une famille semble passer ses journées à l’intérieur. Les femmes vendent des souvenirs, pendant que les enfants trainent. Les petits ne semblent pas en super forme, l’un d’entre eux dort à même le sol…

 

Un peu plus loin, nous visitons le temple Thatbyinnyu. Nous en faisons un tour rapide et, à la sortie, Robin retrouve ses copains chinois pour faire des photos. Nous continuons avec un autre grand temple, le Ananda Pahto. Il est tout blanc et à l’intérieur se dressent 4 immenses bouddhas. Malheureusement, ce temple est aussi en restauration suite au séisme. Il n’en est pas moins magnifique et qui plus est, sans touristes !

 

Nous prenons une petite piste au milieu des temples pour retourner à New Bagan et acheter l’apéro pour observer le coucher de soleil depuis le même point de vue que ce matin. Il y a plusieurs touristes, dont un qui fait tomber l’objectif de son reflex de plus de 10 m de haut sans qu’il se casse !

 

Une fois la nuit tombée, nous rentrons dans nos quartiers et dînons une nouvelle fois au resto en face de notre hôtel. Nous essayons de publier un article (celui sur la croisière dans l’archipel de Komodo, quel contraste avec Bagan !), mais sommes trop fatigués et nous endormons à 21 h !

 

Mardi 11 octobre — Des temples, toujours de temples

Nous nous réveillons à 5 h 15 et partons au temple Thit Sa Wadi pour le lever du soleil. Toujours pas de montgolfière… On a vraiment eu de la chance de pouvoir voler il y a deux jours ! Nous faisons une escale au temple 801 (nom donné par notre GPS), puis rentrons petit-déjeuner à l’hôtel. De passage dans la chambre, je sombre dans les bras de Morphée. Il faut dire que nous enchaînons les réveils matinaux et que nos journées sont bien remplies, nous sommes crevés ! Pendant ce temps, Robin part explorer quelques temples et revient pour le déjeuner.

 

Nous mangeons (encore) à l’indien, puis partons vers des temples au Nord-Est. Je suis toujours aux commandes du e-bike depuis hier et je peux enfin dire : « je sais conduire un scooter ». Nous visitons quelques jolis petits temples et escaladons un gros stûpa qui offre une belle vue sur la pagode Shwe San Daw. Certaines marches sont très étroites et, comme souvent, la montée est bien plus facile que la descente. Nous montons ensuite sur le temple d’en face, le Lowka Ou Shaung, puis traçons jusqu’au grand temple Sulamani. Malheureusement, il est totalement fermé depuis le dernier tremblement de terre et nous ne pouvons pas y entrer (c’est pourtant un des meilleurs points de vue). Il est très impressionnant même de l’extérieur.

 

Nous finissons la journée à la pagode Pyathada pour le coucher du soleil. La terrasse est immense, mais il y a énormément de monde, notamment un groupe de plusieurs centaines d’étudiants birmans. Il y a aussi pas mal de touristes, dont certains avec de très très gros appareils-photo (qui valent l’équivalent de nos 9 mois de voyage… à deux !). La vue et les couleurs ne sont pas au rendez-vous et nous rentrons par une piste à travers champs juste avant la nuit. Quel plaisir de traverser cette plaine et de voir les locaux s’activer à leurs tâches du quotidien. Nous dînons en face de notre hôtel, après une belle et longue journée !

 

Mercredi 12 octobre — Ciao Bagan, et merci pour ta beauté ! 

Nous nous réveillons à 6 h 30 (=grasse mat’) et montons rapidement sur le toit-terrasse de l’hôtel pour voir s’il y a des montgolfières. Toujours rien ! Nous faisons tranquillement nos sacs, il est temps de quitter ce site magique et ses milliers temples. Le bus vient nous récupérer à l’hôtel. Direction Mandalay, la dernière étape de notre voyage en Birmanie.

On se retrouve pour une petite parenthèse : notre vol en montgolfière !

 

Attention, sploiler du prochain article !

Montgolfières Decouverte-Bagan-Myanmar-Birmanie-blog-voyage-2016 83

 

Vous pourriez aimer

3 Commentaires

  • Répondre COCO 3 mai 2017 à 20 h 32 min

    C’est vraiment impressionnnant tous ces temples au milieu de toute cette végétation !!
    Les photos sont vraiment belles !!
    On continue à en prendre plein les yeux !! C’est chouette !!

    • Répondre Elise 9 mai 2017 à 22 h 13 min

      Merci à notre plus fidèle lectrice 😉

  • Répondre laetitia 19 juin 2017 à 21 h 26 min

    Images tout simplement MAGNIFIQUES ! Une telle sérénité se dégage de ces décors…vivement que je lise l’article suivant et regarde les images du vol en montgolfière !

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.