Vietnam

Da Lat et ses hauts plateaux

10 juin 2016

 

Jeudi 19 mai

Nous quittons Mui Né et le bord de mer pour Da Lat et ses hauts plateaux. La route entre les deux villes est très sinueuse et le bus peine à monter. Nous sommes accueillis à Da Lat, à 1500 mètres d’altitude, par le froid et la pluie. Il fait 19 °C et c’est la première fois depuis notre départ de Paris, le 10 février, que nous avons aussi froid. Nous allons directement à Coca Guesthouse, un hôtel conseillé par Valentin et Auriane (avec qui nous avons passé quelques jours au Cambodge). Comme d’habitude, nous n’avons pas réservé et l’hôtel est complet. Nous atterrissons donc dans l’hôtel voisin, où personne ne parle anglais. Miss Coca fait la traduction du français au vietnamien (elle a appris le français à Hô-Chi-Minh-Ville). Elle nous amène dans une boulangerie du centre-ville où nous faisons un carnage. Les Vietnamiens viennent ici en vacances ou en week-end pour profiter de la fraîcheur. C’est aussi une ville réputée pour les lunes de miel.

 

Le lendemain, après un café offert par Miss Coca, nous partons en scooter visiter les alentours. Nous commençons par la Cascade de l’Eléphant. La route est sympa et les paysages de montagnes sont très différents de ce que nous avons vu en Asie jusqu’à présent. Da Lat est une région agricole où la culture se fait sous serres, notamment pour les fraises et les fleurs.

 

De retour en ville, nous déjeunons des Banh Mi (sandwichs vietnamiens) sur le bord du lac. On se croirait en Suisse !

 

Dans l’après-midi, nous allons visiter la pagode Truc Lam, à quelques kilomètres de la ville. La pluie s’invite et nous attendons une heure pour rentrer sans qu’elle se calme. Nous rentrons mouillés jusqu’aux os. Lorsque nous sortons pour aller dîner, nous tombons sur une parade de chars (on ne saura pas en quel honneur). 

 

Au resto, nous testons un hot pot, le barbecue vietnamien. Le récipient principal est sur le feu, avec des légumes dans un bouillon. À côté, trois assiettes avec des noodles, des fruits de mer et des feuilles. Nous ne savons pas trop comment procéder et les Vietnamiens des tables voisines rigolent, puis nous expliquent, par de grands gestes, comment faire. Nous mettons du temps à manger, mais c’est délicieux.

 

Vendredi 20 mai

Le lendemain, nous partons pour une longue journée de visites. Nous commençons par le Centre Historique de la Broderie. C’est un musée un peu bordélique, avec quelques belles pièces et surtout des femmes qui brodent avec une minutie incroyable. Nous passons ensuite voir la gare ferroviaire de Da Lat, construite par les Français. D’après le Routard, elle ressemble à la gare de Deauville… et c’est vrai ! Elle a été fermée pendant la guerre du Vietnam, à cause des attaques incessantes. Elle ne sert désormais plus qu’au petit train touristique du coin.

 

Nous poursuivons avec la pagode Linh Phuoc, située à 8 km de la ville. Nous ne savons pas du tout à quoi nous attendre, jusqu’à nous retrouver au milieu de centaines de Vietnamiens venus se recueillir. Nous continuons par le tour du lac Tuyen Lam, aperçu la veille sous la pluie. C’est très vert et beaucoup de jeunes Vietnamiens en font le tour en moto, entre amis.

 

De retour en ville, nous visitons la Crazy House, construite par la fille du bras droit d’Hô Chi Minh et ouverte au public en 1990. C’est un hôtel, qui est encore en construction. Nous finissons notre journée de visites avec le Palais d’été du dernier empereur du Vietnam (Bao Dai, qui régna de 1926 à 1945). Nous faisons la visite rapide, car il n’y a pas grand-chose à voir, hormis les pièces du palais qui n’ont pas changé depuis 1930 (cela se sent rien qu’à l’odorat). Beaucoup de Vietnamiens visitent le palais encore plus rapidement que nous et nous avons le droit à de nombreux « hello » et « what’s your name ? ». Clap de fin d’une longue journée.

 

Le lendemain matin, nous visitons le marché de la ville, avant de prendre le bus pour le centre du Vietnam.

 

La suite au prochain épisode !

Vous pourriez aimer

6 Commentaires

  • Répondre coco 10 juin 2016 à 14 h 39 min

    He ho !!! Sur la photo du coucher de soleil je vous ait grillé !!!!
    On voit très bien la tour Eiffel !!!!
    Et dire que vous pipotez tout le monde de puis le début alors que vous êtes à Paris pour l’Euro2016 !!!!
    Vous avez trouvez une chambre dans le 13ème et prenez plein de photos d’asiatique : c’est ca ???
    Ah les filous !!!!! 😀

    • Répondre Elise 16 juin 2016 à 19 h 33 min

      Une petite téléportation les soirs de match nous arrangerait bien, cela nous éviterait les réveils à 2h du matin pour se recoucher deux plus tard! Cela nous éviterait aussi les commentaires en vietnamien ou en thai. 😀

  • Répondre Gougou LE 14 juin 2016 à 12 h 13 min

    Coucou les baroudeurs!
    Les paysages se suivent mais ne se ressemblent pas! On a parfois l’impression que vous vivez mille choses en une journée ! ! Profitez bien, les Lejeune vous embrasse fort!

  • Répondre Agnès 15 juin 2016 à 3 h 57 min

    Crazy House ,,,, l’extérieur fait penser à un petit musée des horreurs…bizarre, bizarre, vous avez dit bizarre !

  • Répondre Al 24 juin 2016 à 3 h 58 min

    « Pagode de Truc Lam » et « Grand bonsaï » c est parce que vous faites dans la légende comique ?! Beau, très beau

    • Répondre Elise 28 juin 2016 à 18 h 45 min

      On n’est pas allé chercher très loin (mais c’est bien tu lis les légendes 😆)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.